Une passion entre deux frères pour une même jeune femme et des Sorciers tentant d’échapper au chasseurs...qui serez-vous?
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le forum a fermé ses portes

Partagez| .

Prends garde à toi Las Vegas, nous voilà !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Rose Carter

avatarMessages : 442
Date d'inscription : 25/01/2013


MessageSujet: Prends garde à toi Las Vegas, nous voilà ! Dim 28 Avr - 19:51

Rebekah & Rose
« Prends garde à toi Las Vegas, nous voilà ! »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Assise sur un siège moyennement confortable, j’observe le paysage qui s’offre à moi depuis le hublot de l’avion. Des nuages à perte d’horizon et le soleil jouant de ses rayons entre chacun d’entre eux. Cela pourrait paraître tout joli, tout mignon mais c’est bien le contraire que je ressens, je bouillonne intérieurement. L’humain assis sur le siège contre le mien ne cesse de s’endormir en laissant tomber sa tête sur mon épaule. Il n’est pas la beauté incarnée, soyons clair, et en plus de ça son odeur d’alcool fort doit empester tout l’avion tellement elle me pique le nez. Et si encore ce n’était que sa tête qui tombait, le voilà qui commence littéralement à se pencher sur moi ! Il n’a qu’à dormir la tête sur mes genoux tant qu’on y est ! J’essaie de garder mon calme mais le paysage a bien du mal à me divertir lorsque je sens cet horrible humain s’écraser de plus en plus contre moi. Garde ton calme Rose, sois gentille… Il se met alors à ronfler et c’est la goutte qui fait déborder le vase ! Je me racle la gorge exagérément et me secoue pour le réveiller :

- Pourriez-vous avoir l’amabilité de rester sur votre siège, et non de vous écrouler littéralement sur moi ?

L’homme, qui a enfin réussi à se redresser tant bien que mal me regarde alors avec ses petits yeux stupides qui me donnent envie de le frapper :

- Moi ? Mais j’étais pas sur vous ! me répond-t-il en haussant la voix.

Il n’en fallait pas plus pour que je le remette poliment à sa place. Je regarde autour de nous afin de m’assurer que personne ne nous observe, approche mon visage du sien et le regarde dans les yeux en lui ordonnant :

- Ecoute-moi bien espèce de gros humain dégoulinant, tu vas te lever de ce siège et me faire le plaisir d’aller très loin de moi. Si jamais tu t’avises de revenir, je t’arrache moi-même les yeux c’est compris ?

Fière de moi, je l’observe se lever et partir au loin entre les rangées de sièges en titubant. Problème réglé. Je me retourne vers le hublot, m’ordonnant à moi-même de prendre une douche lorsque j’atterrirais à Las Vegas, pour enlever de ma peau la crasse de cet humain répugnant et surtout son odeur qui, j’en suis sûre, doit se coller à moi comme une sangsue. Las Vegas… Voilà un lieu où je ne suis pas allé depuis fort longtemps. J’avais reçu un mot de Rebekah me disant de la rejoindre à Las Vegas le lendemain et où elle me promettait qu’on ne s’ennuierait pas. Je ne l’avais pas vu depuis un bon moment et il ne m’en avait pas fallu plus pour partir sur-le-champ acheter mon billet d’avion. Mystic Falls était une ville sympathique mais changer d’air me ferait le plus grand bien. Et puis, je savais qu’avec Rebekah, l’ennui n’était pas au rendez-vous.

J’apercevais à présent de plus en plus nettement la ville par la lucarne, j’allai bientôt savoir la raison de ma venue ici. Une fois l’avion atterri, je descendis de l’appareil aux côtés des autres voyageurs. A mon grand soulagement, je ne vis nulle part l’humain répugnant ce qui me réjouit au plus haut point. Je me dirigeai dans l’aéroport vers l’espace d’attente où m’avait donné rendez-vous ma tendre amie. Il y avait foule, des gens qui attendaient les yeux dans le vide, certains lisant le journal pour tenter de patienter, d’autres remuant d’impatience sur leurs sièges. Je balayai alors tous ces gens du regard et n’eus aucun mal à trouver Rebekah. Elle se tenait debout près d’une vitre qui donnait sur la piste d’atterrissage et scrutait elle aussi les nombreux voyageurs. Je m’empressai alors de réduire la distance entre nous le plus vite qu’il m’était permis à l’échelle de la marche humaine. Elle avait fini par me voir et souriait en me regardant luttant pour ne pas arriver près d’elle en deux secondes. Une fois à sa hauteur, je posai mes valises au sol et lui sautai au cou le sourire aux lèvres :

- Rebekah !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Prends garde à toi Las Vegas, nous voilà !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» Prends garde que la Forêt ne te dévore
» Londres, nous voilà. [Helinä]
» Salazar, nous voilà ! [Hayleen & Seth] [Intrigue]
» Le petit Master narcissique aimerait travailler... Apocalypse nous voilà.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-